Non classé

LA POLYDACTYLIE

Qu’est ce que la Polydactylie ?

 

Polydactyle vient du grec « poly » qui signifie « nombreux » et « dactyle » qui veut dire « doigts ».

Alors qu’un chat possède habituellement cinq doigts aux pattes avant (4 doigts et un ergot) et quatre aux pattes arrière, or un chatpolydactyle à la particularité de posséder des doigts supplémentaires. (voir photos ci-dessus)

Un chat polydactyle peut posséder jusqu’à 7 doigts à l’avant comme à l’arrière. Ce n’est ni une tare ni une anomalie, plutôt une particularité que l’on dit oubliée, effacée, stéréotypée, à tel point que les chats polydactyles sont devenus quasi inexistants.

La polydactylie existe aussi chez les humains et chez de nombreuses races animales (Pixie Bob chez le chat ou Beauceron chez le chien).

La polydactylie est génétique à caractère dominant. Pour obtenir un chat polydactyle, il faut généralement que l’un des parents soit polydactyle.

Le mariage poly & poly est à éviter, même si ils ont déjà été réalisés sans aucune incidence.

La polydactylie est sans danger. Elle n’est associée à aucune autre anomalie génétique, maladive, ou chromosomique. Ce ne sont que quelques doigts supplémentaires …

 

Juste une question d’esthétique !

Origine

La polydactylie est connue depuis plus de 400 ans.

De nombreux chats de fermes du nord des Etats Unis (d’où est originaire le Maine Coon) sont polydactyles.

Certains disent que cette caractéristique favorise le chat pour la chasse, d’autres que c’est une aide précieuse pour marcher dans la neige, mais aucune de ces thèses n’ont été scientifiquement prouvées.

A l’origine de la race, 40% des Shags (ancêtres des Maine Coons) étaient polydactyles, aujourd’hui les Maine Coons polydactyles ne représenteraient plus que 2% de la race, car à l’époque Médiévale principalement, les gens choisissant bien souvent ( en Europe surtout) de tuer les sujets polydactyle par superstition.

Représente t-elle un danger pour la santé ?

L’argument des opposants à la polydactylie, a longtemps été que la polydactylie était une malformation néfaste pour la santé du chat, or de nombreuses études scientifiques très sérieuses ont démontré qu’il n’en était rien.

La polydactylie est une particularité génétique de la race sans aucune conséquence sur la santé ou les capacités physiques de l’animal. Pour preuve notamment, les mariages entre 2 chats polydactyles ne donnent pas naissance à des chatons difformes !

De plus, il a été observé que des chats polydactyles ou issus d’au moins un parent poly ont une ossature plus lourde que leurs congénères non polydactyles dont aucun des deux parents n’étaient poly !

Quel bel avantage pour une grande Race comme le Maine Coon !

L’avenir

Faire reconnaître le Maine Coon polydactyle au même titre que ses frères non polydactyles.

En effet bien que le Maine Coon polydactyle possède un pedigree comme les autres Maine Coons et que ses descendants soient totalement reconnus comme Maine Coons, il n’est pas autorisé à concourir en exposition …

Il serait bien que cette injustice soit réparée et que le Maine Coon polydactyle retrouve la place qu’il mérite au sein des expositions, avec ses frères de race non polydactyles.

Quand on voit et cela est bien plus inquiétant, que certains chats Hétérozygotes à la HCM puissent avoir de jolis titres de champions alors qu’ils sont potentiellement malades et transmettent ce risque à 50 % de leur descendance, alors que ce n’est pas le cas de la polydactylie, qui n’est pas une maladie !

Pourquoi n’est-elle pas reconnue en exposition ?

La raison est simple : lors de la reconnaissance de la race, il a été décidé de ne pas faire mention de la polydactylie, particularité qui n’existait dans aucune autre race à l’époque, et ce afin d’accélérer et de simplifier cette reconnaissance.

La polydactylie fut donc écartée du standard pour plus de facilité. C’est pourquoi, elle n’est pas, à l’heure actuelle, acceptée en exposition.

Pour approfondir le sujet de la Polydactylie chez le Maine Coon, je vous invite à consulter les sites suivants :

et suivre les liens ci-après :  Cooncept  http://www.cooncept.fr/poly_grindell.php   et   http://www.mcpolys.com/